Pas d’courtiers dans nos quartiers!

Ce mardi le 19 octobre, le Comité d’action des citoyen.ne.s de Verdun (CACV), la Société pour la Nature et les Parcs (SNAP Québec), Demain Verdun et Vire au Vert ont organisé une Assemblée publique avec les candidats et candidates à la Mairie de l’arrondissement de Verdun.

J’aurais aussi aimé poser une question (ou plus!) aux candidat-es pour le poste de maire ou mairesse, mais le temps a manqué, alors je vous les mets ici!

À M. Richard.
Avez-vous des liens d’affaires avec des propriétaires ou développeurs dans le secteur Dupuis-Hickson à Verdun? Si oui, comment pourrez-vous mettre de l’avant les intérêts des Verdunois-es plutôt que les vôtres ou ceux de vos collègues alors que le secteur est appelé à être développé?

À tous les candidat-es.
Si vous êtes élu-e, vous aurez 4 ans pour améliorer les conditions de vie à Verdun, dont en ce qui a trait au logement, donc ma question est, qu’allez-vous faire?
– Allez-vous trouver un endroit pour relocaliser le CPE les Trottinettes qui se fait évincer; et un endroit pour que le Centre Pause Parents-Enfants puisse offrir les places supplémentaires en garderie obtenues, ou est-ce que Verdun va perdre ces places tant voulues; allez-vous trouver un local pour le Centre des Femmes?
– C’est le marché immobilier qui fait qu’il est si dur (même pour nos garderies et organismes communautaires) de se loger, alors qu’allez-vous faire pour contrer ce marché immobilier?
– Allez-vous expropier les propriétaires véreux qui offrent des logements insalubres?
– Allez-vous reprendre les logements qui sont laissés vacants par les propriétaires qui attendent juste de « faire la passe de cash »?
– Allez-vous empêcher les fusions et divisions des logements dans les 4-plex et moins, là où ça compte?
– Allez-vous construire des logements publics ou sociaux à Verdun? Ça presse!
– Allez-vous vous donner les moyens en allant chercher l’argent où il se trouve, c’est-à-dire dans les poches des gens qui flippent ou rénoévincent, par exemple par l’entremise des permis ou de nouvelles taxes sur les transactions immobilières.


Des citoyens et citoyennes de la campagne Nos quartiers ne sont pas à vendre sont venus nous appuyer à la Maison de la culture de Verdun où s’est déroulé l’Assemblée.

Nous avons aussi eu des échos dans différents médias!

« Avec tous les profits qu’il a faits comparativement au revenu moyen des citoyens de Verdun qui est de 55 000 $, est-ce qu’on peut vraiment s’attendre à ce qu’il représente les intérêts des Verdunois et Verdunoises en matière de logement ? […] Les gens sont ici pour y répondre. » (Des citoyens dénoncent le candidat d’Ensemble Montréal qui a fait des flips, Le Journal de Montréal)

Rosalie Bélanger-Rioux a choisi d’inviter l’assistance à se lever pour s’opposer à la spéculation sur le marché immobilier, le fait que « des sans-abris dorment dans la rue pendant que la ville permet de construire des condos de luxe. » (Débat des municipales 2021 à Verdun : Marie-Andrée Mauger, Jayoti Nanda et Antoine Richard sur les enjeux d’ici, Nouvelles d’Ici)

« Heureusement, nous, on a une force : la force du nombre! La seule manière de renverser la vapeur est de s’organiser et de se mobiliser. » (Non aux gentrificateurs à la mairie de Verdun!, Alternative socialiste)

%d blogueurs aiment cette page :